01/09/2007

Ca se met en place...

Le découpage de la poursuite est résolu et on tient le bon bout pour l'anim de fin, avec le retour de Fred.

 J'avance étape par étape sur l'ensemble de la poursuite, pour garder la maîtrise du rythme et éviter de devoir couper dans des plans quasi terminés (ou pire - de devoir les jeter).

J'ai repris l'ISURU, mais le chemin est balisé... Pas de raisons donc que ça traîne ! 

18:39 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/07/2007

En vacances jusqu'au 17 août

Mais le court a bien avancé. Il me reste environ 220 heures d'animation d'après mon planning... Après, on attaque le compo;)

18:43 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/07/2007

Je commence à trouver un rythme de croisière !

L'anim avance doucement, mais régulièrement. J'ai plusieurs plans en chantier, souvent des plans très courts, et j'en termine un tous les deux jours environ. Quand je bloque sur l'un , je passe à l'autre. J'alterne recherches, travail machinal et de concentration. Et je resitue régulièrement les plans dans la séquence, pour ne pas perdre de vue le rythme et les raccords avec ce qui précède et ce qui suit. Et ça avance;)Quand je sature ou fatigue, j'en profite pour faire le ménage, du sport ou de l'administratif... Puis je repars.

20:29 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/07/2007

De retour à temps plein

... sur le court ! L'ISURU, c'est fini (à part quelques permanences), et je repars à fond sur le court...

Ces derniers jours, j'ai dû m'organiser après une chute dans l'escalier lol à la suite de laquelle je n'ai plus pu utiliser mon pouce gauche (et comme je suis gaucher...).

Bref, j'ai laissé tombé les séquences de fin, dont l'animation à la palette graphique est plus fine, pour la mise en place du début de la poursuite, où il faut préparer les fichiers, régler le timing, récupérer des éléments de décors etc.

Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai pu reprendre un crayon (et un stylet en le tenant autrement qu'un gourdin). J'ai pourtant décidé de continuer à mélanger les deux séquences. Donc j'ai fait (entre autres) des recherches pour les plans où Seb fonce à la Superman (voir ci-dessous).

Mais surtout, un truc bizarre et très chouette en même temps s'est passé. Ce court a un côté pesant, puisque c'est une version rallongée d'un film de 3 minutes. Cela implique de remprendre le même style (alors que mon dessin a évolué), style qui est quand même très "gros nez", enfin BD belge de Charleroi. Sans doute parce que c'est ce que j'aimais quand j'étais gosse, et que je savais faire une fois adolescent...

Mais là, j'ai pris conscience que je pouvais sortir de ce style tout fait, avec ses tics, pour trouver quelque chose de beaucoup plus personnel. Bien sûr, ce sera pour le prochain court... Mais ça devrait aussi alimenter celui-ci ! J'animais une scène de poursuite, avec des traits tremblants rendant la vitesse. Et puis tout à coup, plutôt que de récupérer ceux que j'avais déjà, je suis sorti du cadre pour essayer des choses au marqueur et au marqueur-pinceau, les scanner, les vectoriser avec streamline et les récupérer dans Flash. Faire des allers et retours entre dessin à la main et numérique. Chercher, explorer, tout en me fixant quand même un délai pour le plan. Un peu comme quand j'étais stagiaire sur Mamemo et que je pouvais me repasser en boucle des vidéos jusqu'à saisir une pose clé ou le timing d'une anim de Servais...

Sortir du cadre, ça ne peut que faire du bien au film et à mon style... Si on ajoute à ça que je suis en train de m'initier à Anime Studio (ex Moho) qui pourrait apporter un peu de punch et de rythme à la séquence de poursuite, et surtout me faciliter le travail sur un autre projet, ça n'annonce que du bon ! J'ai dû m'enfermer trop longtemps dans ce court et dans Flash, avec toutes les contraintes que cela représente en termes de rendu d'image. Et là, je commence à avoir assimilé l'outil au point de ne plus le voir que comme un outil, et donc pas si contraignant que ça... Mais ce ne sera pas pour "Au commencement". Ca me motive d'autant plus à terminer ce court, et à y mettre plus d'énergie. Et l'énergie en dessin et en anim, ça se sent tout de suite à l'écran...

poing01poing02

17:01 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2007

Recherches pour le plan 063

Quelques recherches pour le plan 063 :

PL063ref

J'ai aussi mis sur le site du court un des plans filmés avec une webcam. J'en utilise quelques-uns comme référence pour trouver des pauses-clés, un rythme et des pauses pour les mains (http://www.seb-zeb.com/blog.html).

Mais il faudra forcer le côté "efféminé". Encore du boulot en perspective;)

13:54 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/06/2007

Coup de pouce pour garder le rythme ou perte de temps (la suite)

Héhé merci Samba et Benoi pour les commentaires !

Effectivement, un blog prend du temps. Et souvent, l'arrêt est brusque. Il risque d'être d'autant plus brusque lorsque le blog n'est pas un but en soi, mais un outil au service du bouclage d'un film, comme c'est le cas ici. Le pire, ce serait effectivement que je commence à courir à la chasse aux visiteurs (même si ici, avec 400 visiteurs lol) et que ce blog devienne une drogue en soi...

Benoi, tu dis que ton blog t'a permis de rencontrer plein de gens épatants, et heureusement pas toujours virtuels. Et que maintenant que tu dessines avec un ami bédéiste, ce contact avec le lecteur virtuel est moins important. Mieux : que ce sont tes personnages qui t'appellent à ta table à dessin !

C'est chouette tout ça... Et c'est un peu ce que je recherche : une sorte de famille de dessineux, à qui j'oserais un peu plus montrer ce que je fais, une émulation aussi en regardant l'autre travailler. Si je pouvais arriver à ne plus tressaillir et geler mon crayon dès que je croise le regard de quelqu'un, ce serait déjà bien. C'est dingue de me dire que même dès que mon copain tourne la tête vers moi, je lève mon crayon... Alors, le regard d'un inconnu...

Longtemps, j'ai évité le regard des autres, les commentaires sur mes dessins, mes histoires. Et là justement, si je suis venu ici, c'est pour chercher ce regard.

Pour le moment, mes personnages ne m'appellent pas vraiment à ma palette graphique... Et donc, j'en suis à m'inventer des trucs comme ce blog pour me motiver. Mais l'objectif est aussi de me libérer du regard extérieur (et du mien lol) pour qu'ils puissent enfin m'inviter à ma table à dessin.

Chacun son parcours, comme tu dis. On verra bien ce ça donnera !

20:24 Écrit par lo dans Débat/ question | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Fini le lipsync. A quand l'anim sur la scène de la fin ?

Voilà, le lipsync est terminé. Par contre, je n'ai pas beaucoup avancé sur la scène de la fin, et ce weekend on n'est pas là, donc ce sera pour lundi. Et lundi-mardi, je passerai la moitié de la matinée à préparer mon examen de japonais de mardi soir...

Bref, on ne pourra juger de l'état d'avancement du travail que sur la semaine, pas sur le début de semaine. Ceci dit, l'objectif qui consistait à commencer à animer la séquence de poursuite d'ici la fin des cours à l'ISURU (donc aux environs du 10 juillet) reste tenable !

19:55 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2007

Rien n'est jamais perdu

Héhé chouette, le débat d'hier à donné qc... Je reviens dessus d'ici peu;)

Hier, lip sync sur une scène de la fin du film.
Le timing était meilleur, mais l'ironie disparaissait quasi de la scène. J'ai hésité un instant avant de tout reprendre, et bien m'en a pris : en une heure, le problème était réglé !

J'ai pu récupérer les bouches de départ, mais en réajustant le timing, fort de l'expérience de la deuxième passe.

Ce qui est bien, c'est que j'aie rapidement pris la décision de tout reprendre. Cela montre aussi que ce qu'on fait est acquis : un ensemble de croquis peut sembler du temps perdu, mais rejaillira dans l'énergie et la spontanéité du dessin final. Tout comme une seconde passe ratée n'est jamais tout à fait perdue.

Et aujourd'hui, lip sync et retouches sur un autre plan. C'est quasi fini. Demain, je termine et passe à l'anim sur une petite scène de l'après-générique. Si tout va bien, je serai à jour d'ici fin juin:)))

13:35 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/06/2007

Ce blog m'aide-t-il vraiment à garder le rythme ou me fait-il perdre du temps ?

"Un jour, les blogs m'ont aidé à garder le rythme et créer de plus en plus. Aujourd'hui, c'est le contraire, ile me prennent trop de temps. Voilà pourquoi je raccroche ce blog-ci. Mais nous resterons en contact. Et s'il y a du nouveau, je vous appellerai!" écrit Benoît Lacroix sur son blog (http://benoi-lacroix.skynetblogs.be/).

Benoît est le premier à avoir réagi à mon blog. C'est marrant qu'il arrête au moment où je ressens le besoin de relancer le mien...

Hier, en voyant les 10 commandements de ce blog, Philippe m'a dit "Pour être sûr que dans les temps ton film tu finiras, point de blog tu ne tiendras".

C'est toute une question... Est-ce vraiment quelque chose qui peut me doper, m'aider... ou alors au contraire, serait-ce un moyen d'éviter de travailler sur le court ?

Le débat est lancé !

07:51 Écrit par lo dans Débat/ question | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/06/2007

"Animation is nothing but a fucking lot of work" ou la théorie des noeuds;)

Je crois que ça vaut le coup de reprendre ici les commandements que j'avais postés tout au début de ce blog. Ils étaient inspirés des 10 commandements du scénariste que j'avais une fois vus sur un site :

 

I) Point de scènes, de décors ou de personnages inutiles tu n'animeras (= tu envisageras des alternatives, mais tu avanceras pas à pas et les abandonneras en temps utile plutôt que d'aller au bout dans un truc qui ne sert à rien).

II) A tes premières idées tu t'attacheras (pas trop bon en général, mais ici c'est la version "longue" d'un court qui marche,  le canevas est là et il faut s'y tenir !).

III) Sans connaître ta motivation et celle des personnages point tu n'animeras. 

IV) Les commentaires et le distributeur point trop tu n'écouteras (= tu les écouteras, mais tu feras la part des choses plutôt que de rester tétanisé;)

V) Point tu ne te trahiras et allumée ta flamme tu garderas (et c'est pas vraiment redondant avec le point précédent).

VI) Le chemin de manière claire tu baliseras, puis étape par étape tu avanceras.

VII) Des délais tu te fixeras.

VIII) A fond dans ton projet tu seras (= pas se laisser distraire par la vaisselle, un petit truc à faire ou ton estomac, bref fuir le court pour toutes sorte de mauvaises raisons !).

IX) Assis à ta table tu resteras (= c'est en s'y mettant qu'on règle les problèmes, il "suffit" de s'accrocher, et ça finit par venir tout seul - comme disait Raimund Krumme : "It's nothing but a fucking lot of work and discipline !"). 

X) Les règles sont faites pour être brisées.

 

C'est toujours d'actualité, même si les points I, II et IV sont moins importants maintenant que le chemin est bien balisé.

Rester assis à sa table, pas évident... Mais ça l'est d'autant moins qu'on se lève souvent. Plus on reste assis, plus on a envie le lendemain matin de courir à sa table... Par contre, quand on se lève trop souvent, on est bien parti pour rester un bon moment debout;)

Revenir à la motivation des persos et avancer étape par étape, c'est la clé... L'anim, c'est un truc de maniaques organisés, dans lequel il faut parvenir à garder un grain de folie... Pas facile lol.

Et la théorie des noeuds là-dedans ? En fait, c'est "a fucking lot of work and discipline", mais c'est d'autant plus difficile que c'est aussi une succession de noeuds sur lesquels on achoppe.

La seule façon de passer par-dessus, c'est de continuer à tirer sur le noeud (donc rester assis à sa table). Et un moment, à force de travail, ça lâche... Et on peut avancer, jusqu'au noeud suivant. Et là, ne surtout pas se lever et quitter sa table, mais continuer à bosser jusqu'à ce qu'on avance à nouveau...

Evidemment, il y a plusieurs façons de tirer sur les noeuds... Réfléchir avant de tirer, s'organiser et faire une liste des choses à faire, en parler à quelqu'un... ça aide:)

 

 

 

15:15 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2007

Animation des dialogues

Pour le moment, je travaille sur l'animation des dialogues du film.
 
Le problème de ce court, c'est qu'il s'agit d'une version "rallongée" d'un court déjà existant. Je ne pars donc pas de zéro : certains des dialogues ont déjà été animés dans la version précédente, mais je n'étais pas satisfait de la qualité de la synchronisation des lèvres de la première version.
 
En plus, tous les dialogues ont été réenregistrés, parfois avec de nouveaux acteurs. Je me suis donc retrouvé avec une anim dont certains morceaux étaient à corriger, plus de nouvelles lèvres pour quasi toute l'anim. Sur la version courte, j'avais animé trop de lèvres, plutôt que de me centrer sur les accents.
 
Pour cette version-ci, j'ai eu un petit coup de pouce d'une société parisienne qui fait de la détection. Je leur ai envoyé la liste des dialogues et une planche de bouches :
 
PlancheLips

 

Ils ont rentré ça dans leur programme maison, ont élargi le champ de chaque bouche pour qu'il corresponde à leur logiciel et ont ressorti une nouvelle liste de bouches

 

aucommencement_bouches1

 

... ainsi qu'une feuille d'exposition (en gros, une série de lignes dont chacune correspond à une image du film) indiquant où placer chaque bouche dans l'animation :

xsheetlips

 

Cela permet d'avoir des lèvres synchrones. Mais ça ne veut pas encore dire que la scène ne sonne pas faux. Il faut aussi adapter les lèvres à l'expression, au volume du dialogue, au jeu d'acteur, aux mouvements des personnages...

Ceci dit, pas besoin de se prendre la tête : l'essentiel, c'est que les lèvres passent inaperçues. Par contre, il faut absolument éviter cette impression de "mauvais doublage" qui peut éjecter le spectateur hors du film...

J'aurais bien voulu montrer le résultat ici, mais il semble que le blog n'accepte ni les avi, ni les fichiers trop lourds:( Si quelqu'un sait comment faire...

Bon allez, là je passe au lip synch d'une autre scène;)

 

 

09:37 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2007

Planning

Tout est dans le planning, donc autant commencer par là...

Chaque ligne correspond à un plan. Les plans terminés sont en vert (il y en a beaucoup au début;), ceux à faire en rouge (orange pour ceux pour lesquels j'ai déjà une bonne base). Les lignes bleues représentent le temps de travail restant (une case = une heure). Je fonctionne par plages de 3 heures, soit une matinée avant d'aller bosser à St-Luc.

Résultat des courses : il me reste environ 300 heures d'anim (100 demi journées ou 2 mois et demi temps plein). Avec l'approche des vacances scolaires, c'est tenable...

Et surtout, mes plannings commencent à être fiables. Pas plan par plan, mais il y a une sorte de rééquilibrage sur la semaine, par groupe de plans. Au début, je planifiais en fonction de quand j'espérais avoir fini. Là, je commence à mieux savoir le temps dont j'aurai besoin. Il y a toujours des couacs, mais ils sont en général compensés par les bonnes surprises...

planning01

 

 

planning02

 

 

09:25 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Retour au blog !

Il est plus que jamais question de me motiver pour finir le court. D'abord, j'ai signé un contrat qui prévoit que le film soit terminé en 2007. Et puis, on a acheté une maison, Phil et moi et on emménage dedans en octobre. Je me suis juré d'avoir terminé l'anim du court d'ici-là, histoire de tourner la page... Donc retour au blog:)

09:10 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2006

Au boulot !

J'ai repris doucement le boulot sur le court, et ça commence à porter ses fruits. La fin est OK, le début commence à devenir bien... Je tâtonne toujours pour l'animation du générique final, mais ça viendra. Et pour le trou au milieu, ça bouillonne. Je montre la fin à Philippe aujourd'hui et devrais avoir bien avancé sur le début d'ici la fin de la semaine.Refait un planning dans ma tête; le film devrait être fini (oui oui !) d'ici janvier. Comme le disait un prof de l'ISURU : tout est dans le planning. Ce qui revient à dire qu'il ne faut pas se laisser distraire, se perdre, mais tout faire pour s'y tenir, et qu'en général les résultats suivent. Tout un programme pour moi, puisque cela sous-entend aussi qu'il faut pouvoir dire NON !

10:18 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/08/2006

Deux semaines de vacances

Corrigé le sneak et renuméroté les feuilles pour qu'elles correspondent à la feuille d'expo qui est quasi bonne. Je commence à mieux cerner Monkey Jam et j'en profite pour refeuilleter le bouquin de Richard Williams. Reste encore des choix à faire au niveau du cadrage (caméra fixe pendant tout le plan ou pas ??). Attention de ne pas déborder, avec la musique de Bach en fond les frames sont comptés...

La suite après les vacances, soit à partir du 18 août !

18:27 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/07/2006

 

Bien avancé sur le plan 45 après un long weekend en France. Encore des corrections à faire demain matin sur le sneak.

Fait quelques posings et lignes d'action d'après Wondertown, c'est un bon exercice. A continuer !

21:19 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/07/2006

Ca avance, lentement mais sûrement. Et le plaisir est au rendez-vous;)

Je prends un réel plaisir à animer Fred dans le plan 45.  J'ai acheté une webcam pour le linetest et suis plutôt content de Monkey Jam, même s'il y encore quelques subtilités du soft que je ne maîtrise pas (l'impression des feuilles d'expo ne reprend que le premier dessin, les raccourcis pour insérer des images ne marchent pas, etc.).

Mais surtout, j'ai aussi utilisé la webcam pour jouer la scène et analyser mon mouvement.  Pas de rotoscopie donc, mais des pauses intéressantes à retravailler et exagérer, puis une meilleure compréhension du mouvement et du timing.

Je trouve aussi petit à petit une bonne façon simplifiée de rendre le mouvement afin de le tester avant de passer à un dessin plus fouillé.

Acheté le tome 2 de "Wondertown" de Feroumont pour les pauses qui sont souvent intéressantes et montrent aussi l'importance des raccourcis et les 1001 façons de plier une jambe ou un coude.  D'ailleurs le tome 2 est à cet égard beaucoup plus intéressant que le premier, comme si Benoît avait lui-même fait du progrès en la matière...

Ne pas oublier de bien travailler les mains, qui peuvent rendre une pose super expressive.  Depuis que je travaille en permanence en face d'un grand mirroir, c'est déjà plus facile, j'y pense plus souvent.

En parallèle à l'anim du plan 45, je me remets progressivement au story de la partie centrale, juste pour jeter des idées sur papier, me remettre dans l'action et explorer de nouvelles possibilités. C'est fou comme le fait d'avoir vu 2 DVD genre "Le miracle de la vie" m'a permis de sortir du train-train plan de côté, qui fonctionnait dans la version courte mais lasse vite ici. Ca devrait d'ailleurs donner un montage plus rythmé et plus dynamique.

18:13 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/07/2006

Retour à la table lumineuse !

Fini le point 1 (tout est barré sur mon plan de travail), et le résultat est pas mal:)  J'ai commencé l'anim du générique de fin, au crayon à la table lumineuse, suite à la bonne expérience de Prague, où j'avais dû animer comme ça dans un délai très court et où j'y avais pris plaisir.  En plus, ça oblige à s'organiser, alors qu'avec l'ordi, c'est trop facile d'essayer toutes sortes de choses...

Passé une heure à chercher le linetest "Edgar" sur Internet, avant de réaliser qu'il s'agit en fait de "Ernest" lol... Edgar, c'est pas le majord'home dans un Disney ? Pas de trace d'Ernest non plus, donc je me suis replié sur "Monkey Jam", à tester, mais qui m'a l'air facile d'utilisation.  Et comme tout sera redessiné par la suite à la palette graphique, c'est tout ce qu'on lui demande, d'être facile à utiliser !

 

 

 

18:46 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/07/2006

Presque fini le point 1 !

Bien avancé. Le point 1 est presque fini, et ça commence à prendre forme.  Ajouté l'insert, supprimé le "Enfin..." d'Alain et changé son expression, ce qui rend la séquence beaucoup plus cohérente et renforce sa complicité avec Seb. Ajouté les ombres des stores.

Il faut encore repasser sur le son, voir où ça vaut le coup de retravailler le lipsynch ("Depuis toujours" ?) et exporter la séquence à part, pour éviter des glissements de pistes. Ca revient petit à petit. Suis fier de moi ;)

21:04 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/07/2006

Insert et commandements

Je me suis enfin attaqué à l'insert du plan 37. Il devrait rythmer le plan et m'évitera de perdre du temps sur un lipsynch qui n'apporte rien. Attention au choix des couleurs : bien montrer qu'il s'agit d'un jour d'été où le soleil tape. Pensé un moment ajouter une anim (oiseau, chat) mais vais pour finir me contenter de faire trembler légèrement les lattes du store. Ce qui importe, c'est ce qui se dit dans la chambre, ne pas perdre les gens avec des gadgets !

J'avais une fois lu un truc sur les dix commandements du scénariste.  Je m'en suis inspiré pour écrire ces commendements pour "terminer au commencement" et éviter que ce projet ne traîne encore en longueur :

I) Point de scènes, de décors ou de personnages inutiles tu n'animeras (= tu envisageras des alternatives, mais tu avanceras pas à pas et les abandonneras en temps utile plutôt que d'aller au bout dans un truc qui ne sert à rien).

II) A tes premières idées tu t'attacheras (pas trop bon en général, mais ici c'est la version "longue" d'un court qui marche,  le canevas est là et il faut s'y tenir !).

III) Sans connaître ta motivation et celle des personnages point tu n'animeras. 

IV) Les commentaires et le distributeur point trop tu n'écouteras (= tu les écouteras, mais tu feras la part des choses plutôt que de rester tétanisé;)

V) Point tu ne te trahiras et allumée ta flamme tu garderas (et c'est pas vraiment redondant avec le point précédent).

VI) Le chemin de manière claire tu baliseras, puis étape par étape tu avanceras.

VII) Des délais tu te fixeras.

VIII) A fond dans ton projet tu seras (= pas se laisser distraire par la vaisselle, un petit truc à faire ou ton estomac, bref fuir le court pour toutes sorte de mauvaises raisons !).

IX) Assis à ta table tu resteras (= c'est en s'y mettant qu'on règle les problèmes, il "suffit" de s'accrocher, et ça finit par venir tout seul - comme disait Raimund Krumme : "It's nothing but a fucking lot of work and discipline !"). 

X) Les règles sont faites pour être brisées.

19:32 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/07/2006

 

Commencé les corrections sur la dernière partie du film. C'est des bêtises - des traits trop épais, des recadrages, du nettoyage, des corrections de détail, mais c'est une façon de rerentrer dans le projet.

Attention de pas trop virer au technique, il y avait un petit bout d'anim dans ces corrections, et là il faut sentir le plaisir, sinon ça se verra...

15:36 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2006

Planning

1. montage et corrections fin (S2)

2. animation fin en 2D sur papier (S2-S3)

3. story milieu (S3)

4. montage début (S4)

5. réunion Phil & corrections (S4)

6. envoi à Marc (avant de partir)

7. envoi de test compo à Marc (avant de partir)

8. réunion Phil & Marc (S5)

9. animatique plus développée (S6)

10. réunion l'autre Marc (S7)

11. corrections (S8)

12. réunion Phil (S8)

13. animation (septembre - octobre)

14. compo (novembre)

15. son (décembre)

 

Et maintenant, j'attaque le point 1...

15:22 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Plus aucune excuse

Il est grand temps de terminer cette version de 6 minutes de "Au commencement".

J'ai réussi à me motiver et m'organiser pour le sport en tenant un carnet d'entraînement sur le net, pourquoi ça ne marcherait pas pour mon court ? La preuve par ce blog...

15:02 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |