16/06/2007

"Animation is nothing but a fucking lot of work" ou la théorie des noeuds;)

Je crois que ça vaut le coup de reprendre ici les commandements que j'avais postés tout au début de ce blog. Ils étaient inspirés des 10 commandements du scénariste que j'avais une fois vus sur un site :

 

I) Point de scènes, de décors ou de personnages inutiles tu n'animeras (= tu envisageras des alternatives, mais tu avanceras pas à pas et les abandonneras en temps utile plutôt que d'aller au bout dans un truc qui ne sert à rien).

II) A tes premières idées tu t'attacheras (pas trop bon en général, mais ici c'est la version "longue" d'un court qui marche,  le canevas est là et il faut s'y tenir !).

III) Sans connaître ta motivation et celle des personnages point tu n'animeras. 

IV) Les commentaires et le distributeur point trop tu n'écouteras (= tu les écouteras, mais tu feras la part des choses plutôt que de rester tétanisé;)

V) Point tu ne te trahiras et allumée ta flamme tu garderas (et c'est pas vraiment redondant avec le point précédent).

VI) Le chemin de manière claire tu baliseras, puis étape par étape tu avanceras.

VII) Des délais tu te fixeras.

VIII) A fond dans ton projet tu seras (= pas se laisser distraire par la vaisselle, un petit truc à faire ou ton estomac, bref fuir le court pour toutes sorte de mauvaises raisons !).

IX) Assis à ta table tu resteras (= c'est en s'y mettant qu'on règle les problèmes, il "suffit" de s'accrocher, et ça finit par venir tout seul - comme disait Raimund Krumme : "It's nothing but a fucking lot of work and discipline !"). 

X) Les règles sont faites pour être brisées.

 

C'est toujours d'actualité, même si les points I, II et IV sont moins importants maintenant que le chemin est bien balisé.

Rester assis à sa table, pas évident... Mais ça l'est d'autant moins qu'on se lève souvent. Plus on reste assis, plus on a envie le lendemain matin de courir à sa table... Par contre, quand on se lève trop souvent, on est bien parti pour rester un bon moment debout;)

Revenir à la motivation des persos et avancer étape par étape, c'est la clé... L'anim, c'est un truc de maniaques organisés, dans lequel il faut parvenir à garder un grain de folie... Pas facile lol.

Et la théorie des noeuds là-dedans ? En fait, c'est "a fucking lot of work and discipline", mais c'est d'autant plus difficile que c'est aussi une succession de noeuds sur lesquels on achoppe.

La seule façon de passer par-dessus, c'est de continuer à tirer sur le noeud (donc rester assis à sa table). Et un moment, à force de travail, ça lâche... Et on peut avancer, jusqu'au noeud suivant. Et là, ne surtout pas se lever et quitter sa table, mais continuer à bosser jusqu'à ce qu'on avance à nouveau...

Evidemment, il y a plusieurs façons de tirer sur les noeuds... Réfléchir avant de tirer, s'organiser et faire une liste des choses à faire, en parler à quelqu'un... ça aide:)

 

 

 

15:15 Écrit par lo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.